798 vues
Après le génial milieu de terrain Mennad, Baralla débarque pour bonifier le jeu de la JSMO.

« La grosse Interview » : A. Mennad se confie à la veille de JSMO-FCG

JSMO – FCG (3è tour) : Abdelatif Mennad et la coupe de France, toute une histoire

Ce samedi à 17h, au stade Lucien Parriat de Montchanin, se jouera un 3ème tour de coupe de France très attendu. La JSMO, pensionnaire de R2, accueille le FC Gueugnon, grosse cylindrée de National 3. Entretien.



Ce samedi Abdelatif Mennad disputera un énième match de gala en coupe de France. Cette fois-ci, pas contre une équipe professionnelle, non. Seulement une N3, enfin façon de parler, car c’est avec son équipe de la JSMO Montchanin, promue en Régional 2 cet été, qu’il fera face aux forgerons du FC Gueugnon. Un duel déséquilibre ô possible sur le papier mais pourtant jouable comme chaque rencontre de coupe. Mennad espère de tout coeur gagner avec les siens, mais également pour faire taire son ami Laurent Peryanagom. Ce dernier qui évolue à Paray (R1) le chambre depuis le tirage mercredi 5 septembre et le meneur de jeu de la JSMO aimerait lui dédicacer la victoire, si exploit il y a. Découvrez cette interview pleine de sincérité d’un joueur qui a régalé durant de longues années d’innombrables amateurs de ballon rond que comptent notre Région.


Montceau Sport - JSMO - Régional 3


Montceau Sport : Bonjour Abdelatif, ce samedi la JSMO accueille le FC Gueugnon en coupe de France, qu’est que cela t’inspires ?

Abdelatif Mennad : « D’une part, bien-sûr que pour moi ce genre de rendez-vous m’inspire. Il me suffit de repenser à tous les derbys que j’ai pu jouer avec Montceau contre Gueugnon. D’autre part, ce match me rappelle les parcours de coupe de France que j’ai pu vivre pendant de nombreuses années avec le FCMB. Et bien-sûr, c’est aussi un clin d’oeil aux anciens forgerons que j’ai côtoyé a Montceau, comme par exemple Eric Boniface , Vrielinck, Fabrice Correia et bien d’autres encore. »


« Il faudra avoir la Grinta et rester soudés quoi qu’il arrive… »


Tu as connu un niveau supérieur comparé à la majorité de tes coéquipiers, comment peux-tu les aider à appréhender ce genre d’événement ?

A.M. : « Ce genre d’événement, il faut déjà le vivre soi-même, être conscient que c’est un match où tu auras 11 mecs qui seront au-dessus à tous les niveaux. Mais en face, il y aura 11 mecs qui seront là pour prendre du plaisir et ne rien lâcher, sans pression. Ce sont des matchs où tout peut arriver, c’est une aventure humaine extraordinaire à vivre. Mais pour en revenir à ta question, je suis plutôt déjà dans le fait de leur enlever cette pression. On a pu évoquer tout ça à l’entraînement. Après dans le vestiaire, ça sera évidemment avoir la Grinta, rester soudés et quoi qu’il arrive vivre ce moment unique. En plus, on sera chez nous, devant notre public, ce n’est que du bonheur. »


Montceau Sport - JSMO - Mennad auteur d'un doublé pour son premier match officiel sous ses nouvelles couleurs.


Vous venez d’être promu en R2, le début de saison est compliquée, que penses-tu de la mauvaise passe actuelle traversée par ton équipe ?

A.M. : « Oui c’est vrai, les débuts sont très compliqués mais cela s’explique par 3 raisons. D’abord, de par le niveau supérieur de la poule qui, je pense, est la plus forte des quatre de R2. Deuzio, on déplore quelques absents de notre côté. Enfin, le niveau est supérieur pour beaucoup d’entre nous. Beaucoup se rendent compte que c’est en équipe que l’on gagne et non sur quelques individualités. On de la qualité individuelle, mais on va devoir beaucoup travailler le bloc équipe, donc apprendre à jouer sans ballon. À donner beaucoup de mouvements, à se battre et accepter la domination adverse aussi. Donc un gros travail tactique que l’on devra effectuer, car si en R3 ça passait, en R2 ça ne passera pas. Mais ce n’est que le début, il faut le temps que les joueurs s’acclimatent, je ne suis pas inquiet, on a de la qualité et un coach à la hauteur. Au final, rien d’alarmant, on a juste joué 2 matchs. »


« On doit vite progresser tactiquement (en R2), notamment dans le jeu sans ballon… »


Quels sont tes objectifs à titre personnel et collectif ?

A.M. : « À titre personnel, ce sera de prendre encore du plaisir. Marquer ou faire marquer, mais aussi être une des locomotives de cette équipe et j’espère faire ressortir beaucoup de qualités de mes coéquipiers. À l’image du jeune Erkan l’an passé, qui aujourd’hui évolue en U19 Nat avec l’ASPTT Dijon. Et bien-sûr collectivement, l’objectif est de tout faire pour que le club se maintienne cette année, avant de passer le flambeau aux jeunes. »


Montceau Sport - Abdelatif Mennad (ex-US Blanzy) signe à Montchanin.

Montceau Sport – Abdelatif Mennad jouait à Blanzy en 2016/2017.


Quels ingrédients faudra-t-il mettre pour gravir la montagne FC Gueugnon ?

A.M. : « Il faut être lucide, vu la qualité de l’adversaire, costaud dans tous les domaines, on devra déjà être solides durant les 30 premières minutes. En jouant avec un bloc médian et en s’appuyant sur nos forces. Après nos atouts, tu peux comprendre que je ne peux pas te les dire ici (rires). Même si je sais que Philippe Correia connaît déjà notre tactique. Mais on va jouer à l’envie. Reste à savoir si on aura tous cette envie de s’arracher et d’aller jusqu’aux prolongations par exemple. Ça serait l’objectif même si quand tu es joueur, tu veux gagner ce genre de match. Mais je reste lucide j’espère juste finir le match et garder la tête haute tout en ayant le sentiment que toute l’équipe a tout donné. »


Montceau Sport - Pub - Pousse Verte - Paysagiste Nastasia


Quand on te dit FC Gueugnon, à quoi cela te ramène à titre personnel ?

A.M. : « Gueugnon, ça me fait penser bien-sûr aux derbys que j’ai pu jouer en coupe de France ou avec les équipes réserves à l’époque de Alessandrini. Mais aussi à nos souvenirs avec Boniface, devenu coach depuis, à Alain Bernard, à la fusion qu’on aurait pu faire a l’époque… Que des bons souvenirs. »


« Je suis sur que le public jouera son rôle de 12ème homme… »


Penses-tu ton équipe capable de réaliser l’exploit ce samedi ?

A.M. : « Tout est possible dans la vie, qui aurait dit qu’on sortirait avec Montceau, des clubs comme Bordeaux, Lens… Mais je reste lucide, Gueugnon est beaucoup trop fort pour nous a l’heure actuelle, on se contentera d’une défaite avec peu de buts. On travaille déjà pour notre prochain match en championnat, voila l’objectif. On doit se faire plaisir et que les jeunes de mon équipe se rendent compte du niveau d’une très bonne N3. Ce sera un bon baromètre qui leur permettra de s’étalonner. »



Ce sera une grande fête à Lucien Parriat ce samedi, t’attends-tu à une grosse ambiance et en quoi cela peut jouer sur le sort de troisième tour ?

A.M. : « Bien-sûr, je m’attend à une grosse ambiance. J’espère que les supporters viendront nombreux, c’est le 12ème homme, surtout quand tu joues contre une plus grosse équipe. C’est le public qui t’aide à te transcender, à trouver une force en toi, tu te surpasses pour eux, avec l’envie de ne pas les décevoir. Donc forcément, j’invite le public de Montchanin, Montceau et alentours à venir nous encourager en nombre. On en aura besoin. »


Montceau Sport - AS Ciry JSMO Montchanin - Coupe de France - Alex Gauthier

Montchanin s’est imposé à Ciry lors du deuxième tour de la coupe de France.


Si tu avais eut le choix, aurais-tu préféré jouer contre une équipe de niveau inférieur lors de ce 3ème tour ?

A.M. : « Bien-sûr j’aurais préféré encore passer un tour, avec une petite équipe en face, avant de prendre Gueugnon ou peut être Montceau, bien qu’un peu moins huilé que le FCG pour le moment. Gueugnon a une attaque de feu , mais la magie de cette coupe peut tout changer. »

Tu as connu une longue et riche carrière, comptes-tu la poursuivre et la terminer ici à Montchanin ?

A.M. : « Oui elle était longue et riche, j’ai connu beaucoup de joueurs, de coachs qui m’ont beaucoup apporté. Et bien sur des clubs que j’ai apprécié. Mais c’est vrai que je pense parfois à passer le relais, à donner ce numéro 10 à un jeune mais pour l’instant, personne n’est venu me le prendre. Après, pour être honnête, je pense que ce sera ma dernière année, celle où je déciderai d’arrêter avant de commencer une autre carrière toujours dans le foot, mais cette fois pour entraîner et gérer des jeunes joueurs. »


« Personne n’est venu m’enlever ce numéro 10, c’est peut être ma dernière saison... »


Que peut-on te souhaiter pour cette saison 2018/2019 ?

A.M. : « Avant tout, le maintien de ce club que je remercie pour son accueil et sa confiance. Avec tous les acteurs, de Philippe Maringue au président, en passant par le nouveau coach. D’un point de vue plus personnel, j’espère rester pour ma dernière année, le meilleur buteur et le meilleur passeur de l’équipe (rires). »

Dernière question, d’où te vient ton surnom « Ablat » ?

A.M. : « Ablat, c’est un de mes amis d’enfance qui avait sorti ça à l’époque (rires). Ça vient de mon prénom Abdelatif et de la blatte.  En fait, c’est pour faire allusion à mes petits pas sur le terrain tout en courant partout. Et puis, des joueurs comme Nass El Hamdani, Raphaël Renaud ou encore Laurent Peryanagom l’ont rendu « populaire ». C’est d’ailleurs Laurent qui a véhiculé ce surnom dans tous les clubs où on a joué ensemble (rires). Au passage j’aurais aimé l’affronter avec son club de Paray, mais bon pas grave on le jouera au 4ème tour… »


Montceau Sport - Régional 3 - JSMO - Sagy


Voir Aussi – La qualif’ de la JSMO à Ciry en images


Mustapha Sofi. Photos : Alexandre Gauthier. © Montceau Sport

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.