1 856 vues
Steven Bouchité a reçu une offre alléchante venant du Racing Besançon.

National 3 : Découvrez les confidences de Steven Bouchité (ex-FCG)

Entretien Mercato (N3) : De Gueugnon au Racing, les vérités de Steven Bouchité

Montceau Sport est allé à la rencontre de Steven Bouchité, tout fraîchement signé par l’ambitieux club du Racing Besançon (N3).

Le gardien originaire du sud de la France, quitte donc Gueugnon après une saison pleine. Dès le prochain championnat, il retrouvera ses deux anciens clubs. À savoir le FC Gueugnon et Montceau. Découvrez cette interview passionnante et dans son intégralité, retranscrite par notre reporter Étienne Coulon, du nouveau Bisontin. Confidence, transfert, ambition, Steven Bouchité vous dit tout.


Montceau Sport - Le Créneau Frais d'inscriptions 100 euros offerts - PUB


Ce fut l’un des premiers feuilletons de l’été. Restera, restera pas, comme souvent lors de transfert de joueurs, pros ou amateurs, les bruits restent les mêmes. Évasifs, parfois contradictoires et souvent loin du compte. Le cas ici avec Steven Bouchité où tout a été dit ou entendu concernant son départ, notamment sur notre site. Du coup, Montceau Sport a souhaité donner la parole au nouveau portier du Racing Besançon. Un club qui en outre apparaît comme l’un des grands favoris du futur championnat de National 3, où Steven Bouchité retrouvera face à lui ses deux anciens clubs. Prenez bien le temps de savourer cette interview exclusive et pleine de vérités signé Mister Bouchité.


Racing Besançon (nouveau club de Steven Bouchité) à Jean Laville en mars dernier.


Montceau Sport : Que peux-tu nous dire sur ton départ du FC Gueugnon ? Comment cela s’est passé ?

Steven Bouchité : « J’ai été contacté par le Racing, on a eu un entretien dans un premier temps. Ils nous ont présenté leur projet. J’ai pu rencontrer les personnes qui travaillent dans le club ainsi que le président. Ils m’ont montré qu’il me voulait, me donnant beaucoup de confiance. Ils voulaient vraiment que je fasse partir de ce projet. Je suis entré en contact avec eux fin mai début juin, 48h après, ma décision était prise. »

M.S. : Tu voulais revenir sur l’article publié sur Montceau Sport justement, indiquant ton départ du FC Gueugnon..

S.B. : « Oui, sur l’article de Montceau Sport, il était indiqué que c’est plus ou moins grâce à Gueugnon que je signe au Racing Besançon. Alors que c’est faux, c’est surtout grâce à moi et aux prestations réalisées cette année que j’ai eu cette belle opportunité. Si je voulais partir avant le 15 juin, je l’aurais fait, protocole ou pas. C’est juste que je pouvais venir sur Besançon uniquement ce jour-là. »


« Si j’ai signé à Besançon, je le dois uniquement à mes performances.. »


M.S. : Quels sont les dessous financiers de ce transfert ?

S.B. : « Le Racing Besançon m’a proposé une meilleure offre concrète, par rapport au FC Gueugnon. Ils ont un peu chipoté pour m’augmenter un peu. Le Racing est venu avec le projet sportif et une offre financière bien plus intéressante. Je ne suis pas parti la-bas uniquement pour le côté  financier, car d’autres clubs, notamment de N2 en Alsace et de N3, me proposaient beaucoup plus. »


© Montceau Sport - National 3 - Gueugnon - Jura Dolois


M.S. : C’est quoi tes ambitions personnelles et collectives pour la prochaine saison au Racing ?

S.B. : « Mes ambitions personnelles, c’est déjà de prendre moins de buts que la saison précédente à Gueugnon. Même si j’ai fait pas mal de cleen-sheet. J’aimerai en faire beaucoup plus sous mes nouvelles couleurs. Après niveau collectif, cela serait de monter en National 2 dès cette saison. Nous faisons partie des favoris pour l’accession, sinon je ne serai pas parti là-bas. Si je pensais que le club n’avait pas les moyens pour accéder à l’étage supérieur, je serais resté à Gueugnon. Le club construit actuellement une belle équipe, les dirigeants font un recrutement de haut niveau. »


« Lapeyre ? C’est une excellente recrue pour Gueugnon.. »


M.S. : Que penses-tu de la polémique, vis à vis du transfert de ton ancien camarade Johan Lapeyre à Gueugnon ?

S.B. : « C’est une excellente recrue pour le FC Gueugnon, je ne pense pas qu’il y ait des polémiques à faire. Déjà, parce que c’est un joueur de foot qui vit de sa passion. C’est normal qu’il soit sollicité par plusieurs clubs. Il a fait le choix de rejoindre Gueugnon, tant mieux pour lui je lui souhaite le meilleur. »

M.S. : Quel regard portes-tu sur cette dernière saison avec la montée ratée de peu ?

S.B. : « On a fait une très grosse 2ème partie de saison. Si on avait commencé ainsi, nous serions montés. Dans une saison, il y a des hauts et des bas, malheureusement en début de saison, nous avons laissé filer trop de points. Après, je pense que c’était dû à un manque de cohésion d’équipe. Car en début de saison, il y avait 2 équipes à Gueugnon, les anciens et les nouveaux. Les anciens ont mis 2/3 mois à intégrer certains nouveaux, c’est la raison qui a fait que nous avons raté notre début de saison. »



M.S. : Pour te présenter aux supporters Bisontins, c’est quoi ton parcours Steven ?

S.B. : « J’ai débuté très tôt dans le football au Nîmes Olympiques jusqu’aux 14 ans fédéraux. Puis je suis allé au CREPS à Aix-en-Provence pour 2 saisons. Ensuite, j’ai signé 5 ans au Montpellier Hérault Sport Club du président Louis Nicollin, 3 ans aspirant et 2 ans stagiaire professionnel. En 2012/2013, j’ai signé une saison à Fabregues en DH dans la banlieue de Montpellier, où je termine meilleur gardien du Languedoc. De là, je signe à l’Olympique de Marseille (en réserve), puis je reviens finir la saison à Fabrègues en tant que titulaire en CFA 2. C’est alors que je quitte le Sud de la France, pour aller signer à Montceau en CFA. Je suis resté une seule saison avant de rejoindre le FC Gueugnon en tant que titulaire en N3. »


« Le gardien de but moderne est devenu un 2ème libéro. »


M.S. : C’est quoi les qualités que doit posséder un bon gardien de nos jours ?

S.B. : « Avant, c’était un poste vraiment à part. On avait d’un côté les joueurs et de l’autre les gardiens de buts. Maintenant, un gardien de but doit avoir les même qualités qu’un joueur de champs balle au pied. La très grande majorité des gardiens excelle sur leur ligne, cela se joue à des détails. Il doit avoir du charisme, savoir s’imposer dans le jeu aérien, tout en prenant la parole également. C’est devenu pratiquement un 2ème libéro. »

M.S. : Tes coéquipiers à Gueugnon vantent ton jeu au pied, tu es d’accord avec eux ?

S.B. : « C’est l’une de mes qualités, après j’ai beaucoup travaillé pour avoir ce jeu au pied là. Je suis dans une génération, où c’est devenu indispensable pour évoluer au plus haut niveau. »


Montceau Sport - Alex G - Gueugnon - Pontarlier


M.S. : C’est qui ton gardien préféré ?

S.B. : « J’admire beaucoup le gardien du FC Barcelone, Der Stegen. Il joue haut, le jeu part de lui, il prend des risques donc forcément, il peut commettre des erreurs. Mais c’est un gardien que j’admire beaucoup. Sinon en Ligue 1, c’est Stéphane Ruffier le meilleur gardien. (rires) »

M.S. : Un mot à dire aux supporters, bénévoles et dirigeants du FC Gueugnon ?

S.B. : « Je voulais les remercier de nous avoir supporté toute l’année à domicile comme à l’extérieur. Ils peuvent être déçus de nous de ne pas avoir vu accrocher le wagon pour le National 2. Après, je voudrais remercier les dirigeants Guy Clopin qui est toujours là pour nous en cas de problème. Michel Berthommier, Bernard Martin qui m’a permis d’obtenir mon BMF, mais également Philippe Correia pour la confiance accordée cette saison. Je leur souhaite bonne chance pour la saison prochaine. »


« Je vais continuer de développer mon académie de gardiens »


M.S. : Est-ce que tu vas continuer ton académie de gardien de but au Racing Besançon ?

S.B. : « Oui bien sur ! C’est un projet sur lequel on a pu échanger avec le président Roland Girard (NDLR Président du Racing Besançon). Il souhaitait ouvrir une académie de gardien de but. Je vais même en profiter pour la développer. À Gueugnon, je faisais une séance tous les 15 jours, cette année je vais essayer de faire une à deux séances par semaine pour permettre aux gardiens Franc-Comtois de progresser. »


Montceau Sport - Pub Tacos Deluxe Blanzy (By marco)


Voir Aussi – La présentation de Johan Lapeyre à Gueugnon


Étienne Coulon et Mustapha Sofi. Entretien réalisé le 14 juin au bar « Chez Maryse » à Gueugnon. Montceau Sport.

un commentaire

  1. Je. Pense que gueugnon a fait une. Erreur de pas prolongé steven s était l’avenir du club et du projet car lapeyre a déjà 32 ans et ci vraiment il avait u des proposition de N2 il aurait pas signé à Gueugnon mêmes comme il se retrouve sans Club il a profité de la occasion

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.