1 344 vues
© Montceau Sport - François Mendes - Palinges - Régional 3 - Illustration.

ITW François Mendes (Palinges) : « Un vrai soulagement intérieur ! »

Interview de François Mendes (Coach Palinges) : « Je me sens vraiment bien ici »

Ce dimanche, Palinges a réalisé la belle affaire du week-end en s’imposant à domicile face à Cluny (3-2).


Car dans le même temps, la JS Mâconnaise s’inclinait contre l’USBG (7-3). Donnant ainsi aux joueurs de François Mendes la place de premier non-relégable de ce groupe B de Régional 3. Un soulagement pour le coach François Mendes, mais aussi pour de nombreuses formations du secteur Montceau (District). Découvrez une interview du coach Palingeois au soir de ce dimanche béni.


Montceau Sport - PUB - L'orange Bleue


Entraîneur passé par de nombreux clubs de niveau Ligue, à l’image de Sud Foot ou Digoin, François Mendes a de nouveau relevé un sacré défi cette saison. Car l’entraîneur a connu une hécatombe de blessures, saignant à blanc un effectif pourtant bien fourni au départ. Du coup,le club a connu des débuts compliqués dans ce groupe B de Régional 3. Avant cette période printanière où Palinges a retrouver de sa superbe en même temps que ses blessés. Du coup, l’équipe a enchaîné les bonnes performances jusqu’à réussir ce dimanche à sortir de la zone rouge ! Désormais, François Mendes et ses joueurs détiennent les clés de leur avenir. Un destin qui leur appartient, car un match nul lors de la dernière journée, dimanche prochain contre l’USBG, suffirait pour être officiellement maintenu. Un défi réussi de plus pour ce coach autant passionné qu’exigeant.


© Montceau Sport - Palinges - Régional 3 - Pierre Champagnat

© Montceau Sport – Palinges – Régional 3 – Pierre Champagnat


Montceau Sport : Quelle est ta première réaction après cette victoire ultra importante contre Cluny ?

François Mendes : « Ça a été un gros soulagement intérieur et une joie pour mes joueurs. Vraiment, c’est un grand OUF de soulagement car la fin de match était très stressante. »

M.S. : Comment as-tu vécu ce match au bord du terrain ?

F.M. : « En tant qu’entraîneur, c’était difficile. Car c’était un match qu’il ne fallait absolument pas perdre. Avec du coup une pression énorme… Pendant la rencontre, je ne restais pas en place, toujours à gesticuler et à parler à mes joueurs sans répit. Je vivais le match de l’intérieur comme si j’étais moi-même sur le terrain. »


« On se doit de ne pas se relâcher et de batailler jusqu’au bout. »


M.S. : As-tu eu un discours particulier auprès de tes joueurs cette semaine ou lors de la causerie en vue de cette rencontre ?

F.M. : « Oui effectivement le discours était de circonstance. Autant en fin de séance d’entrainement que dans la causerie d’avant-match. J’ai insisté sur l’importance de cette fin de saison et sur la situation actuelle au classement. C’était il est vrai, complètement différent des matchs précédents. »

M.S. : As-tu tenté de te renseigner sur l’évolution du score du match USBG – JSM ?

F.M. : « Non, je ne le fait jamais pendant un match. Mais après le match, oui, je me suis renseigné pour connaître le résultat de notre concurrent direct. »


© Montceau Sport - François Mendes - Palinges - Régional 3 - Illustration.


M.S. : Penses-tu que le retour des blessés a été déterminant dans cette fin de saison réussie ?

F.M. : « Oui sans aucun doute. Cela a été déterminant pour l’équipe A, mais également notre B. On a pu retrouver assez rapidement nos bases et la confiance est revenue avec les résultats. Nous avons deux bons groupes actuellement et c’est très positif. De plus, il y aussi cette ADN Palingeoise qui fait qu’on ne lâche jamais même dos au mur. »

M.S. : Il vous suffit d’un point lors du dernier match pour valider votre maintien, comment garder les joueurs sous pression ?

F.M. : « En leur faisant toujours prendre conscience de l’enjeu de cette fin de championnat. Leur dire que nous ne pouvons compter que sur nous-mêmes, sur nos vraies valeurs en jouant sur nos qualités. Et surtout, leur transmettre cette rage de vaincre, plus encore lorsque nous sommes dans la difficulté. On se doit de ne pas se relâcher et de batailler jusqu’au bout. »


« Aujourd’hui, je me sens bien ici à Palinges… »


M.S. : Palinges est en passe de réussir son pari de maintien malgré de multiples contraintes, c’est la fierté qui prédomine ?

F.M. : « Il reste encore une journée… Oui en effet, on se rapproche du maintien, mais il a fallu beaucoup de travail au niveau mental et relationnel. Faire preuve de beaucoup de caractère. Je me suis souvent remis en question, de manière quasi continue. Car le début de saison avait été difficile, je me demandais ce que je devais faire pour changer la donne. Des questions existentielles du type suis-je capable de relever le défi ? À des questions plus terre à terre, quel système mettre en place tactiquement etc. Le tout, en fonction des joueurs disponibles, car nous avons eu  cette saison une infirmerie pleine à craquer. C’est dire ! Mais à force de travail, les joueurs se sont surpassés jusqu’à aujourd’hui pour en arriver là. Alors oui pour répondre à la question, la fierté qui prédomine. »

M.S. : Comptes tu t’inscrire dans la durée ici à Palinges ?

F.M. : « Oui c’est ce que je souhaite. Aujourd’hui, je me sens bien à Palinges, et ce malgré la saison compliquée que nous venons de vivre. »


Voir Aussi – Retour sur les matchs de R3 (Poule B)


Mustapha Sofi. © Montceau Sport

2 de commentaire

  1. Je l’avais dit. A Palinges on ne lâches jamais rien. Et surtout nous comptons toujours que sur nous. Moi même j’ai mal vécu les deux premiers tiers de saison. Mais j’ai fais confiance au coach et aux joueurs, quoiqu’il arrive. Aujourd’hui il nous reste un match à gagner on le fera. Saison de ouf. Le cœur en a pris un coup. Je vais rester stressé jusqu’ Coup de sifflet de dimanche prochain et j’espère dire c’est fini monsieur l’arbitre c’est fini les Palingeois comprendront pourquoi c’est un hommage 😇le président

    1. Bravo à Palinges Président ! En espérant qu’on trouvera le temps un jour d’échanger, et bonne chance pour dimanche !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.