3 063 vues
Montceau Sport - Antoine Maire - Objectif danseur pro.

Antoine Maire (Nilda) : « La danse n’est pas réservée aux femmes »

Danse – Le fabuleux destin d’Antoine Maire

Partez avec Montceau Sport à la découverte d’un jeune homme qui n’a pas froid aux yeux. Si vous habitez Montceau et que vous aimez la danse, son nom vous dit certainement quelque chose. Antoine Maire est danseur, et fait partie de l’école Nilda Dance. Un élément prometteur qui ne se fixe aucune limite. Ce jeune homme ayant plusieurs cordes à son arc, rappelons par ailleurs qu’il est également très bon footballeur. Et licencié au club du CS Sanvignes, pour le reste découvrez la suite vous-même…


État civil. Antoine Maire, 19 ans, né le 24 mars 1998 à Saint Vallier. Niveau scolaire, le garçon a obtenu son BAC l’année dernière avec la mention « Assez Bien » en section STMG. Il était élève au Lycée Henri Parriat de Montceau-Les-Mines. Côté sport, Antoine se découvre très tôt une passion pour le football qu’il pratiqua treize saisons à la suite. Depuis un peu plus de trois ans, la Danse a débarqué dans sa vie, mieux, dans son quotidien. Le football étant à présent passé au second plan, il passe son temps à l’école NILDA Dance à Montceau. École qui vient d’ailleurs tout récemment de changer de local, s’établissant à présent dans un spacieux espace situé rue Saint-Elisabeth – ZA Saint Elisabeth 71300 Montceau-les-Mines. Enfin, une passion atypique interpelle, Antoine Maire étant un passionné de la culture Coréenne, ce qui l’aide beaucoup dans sa quête d’inspiration.


Montceau Sport - Centre de Danse NILDA DANCE - Antoine Maire (portrait)

Montceau Sport – Centre de Danse NILDA DANCE – Antoine Maire (portrait).


Par Ailleurs – Interview Antoine Maire


Montceau Sport : Qu’est-ce que t’apporte la danse au quotidien ?

Antoine Maire : « La danse m’aide beaucoup dans la vie de tout les jours. Elle m’a ouvert l’esprit, tout en me rendant plus mature. Car en danse, même si tu peux danser à plusieurs, cela une perpétuelle remise en question. Si on veut progresser, il ne faut pas rester sur ses acquis. De plus, ce sport me permet de m’entretenir physiquement, aussi musculairement qu’au niveau de la souplesse. Je travaille différemment par rapport au football, on souffre beaucoup plus dans la danse (rires) ! »


« Au début, j’appréhendais le jugement des mes amis, passer du foot à la danse c’est plutôt original… »


MS : Que penses-tu des préjugés sur la pratique masculine de la danse ?

AM : « Je les trouve ridicule, au début ça peut surprendre mais au final, on s’y habitue et on apprend à répondre à ses préjugés. Mais d’un autre côté, la danse est souvent associée aux filles, car de suite on a tendance à penser Jazz, Classique, tutus etc. Je dois avouer qu’a mes débuts, j’appréhendais le jugement de mes amis par rapport a la danse. Car de passer du foot a la danse, c’est assez original. La meilleure réponse aux moqueries, c’est de continuer a faire ce qu’on aime, sans faire attention aux remarques désobligeantes, voire aux insultes parfois. Mes amis proches me soutiennent et m’encouragent, ça reste le plus important.


Publicité Montceau Sport

Nos offres et possibilités publicitaires arrivent, n’hésitez pas à nous contacter !


MS : Comment faire changer les mentalités et quel conseil donnerais-tu à un garçon souhaitant faire de la danse ?

AM : « C’est dur de faire changer les mentalités, mais il y a de plus en plus de garçons qui commencent la danse et c’est plutôt positif. Même si la majorité reste des filles dans le monde de la danse, ça peut vite changer. Si je devais donner un conseil à un garçon qui hésiterait à commencer la danse, ce serait : « fonces, amuses toi ,fais ce que tu aimes, des préjugés il y en a et il y en aura toujours », le tout est de pas se prendre la tête. »


MONTCEAU SPORT - GALA NILDA DANCE - Samedi 25 mars à l'Embarcadère.


MS : Tu es actuellement à l’école Nilda Dance, décris-nous ton quotidien ?

AM : « Tous les jours j’ai cours de danse le soir, sauf le dimanche et le mercredi. Je suis donc toujours en formation pré-professionnel (NDLR en novembre dernier), qui comprend de la danse classique jazz et contemporaine. Et je pratique toujours le Street en plus, j’ai aussi des cours d’anatomie, de musique et d’histoire de la danse. C’est une formation donnée par un prof de musique pour la musique et par Céline Lagrue, prof de Jazz Street etc. et accessoirement directrice de l’école. J’ai aussi ma prof de Danse Classique et de Contemporain. C’est fatiguant au quotidien, mais tellement enrichissant, ce qui fait que ma motivation est intacte. Je donne aussi quelques cours de Street et de jazz. »


« Mon objectif ultime reste de vivre de ma passion… »


MS : Quels sont tes objectifs à court, moyen et long terme dans la danse ?

AM : « Mes objectifs à court terme sont de réussir mes concours, de retourner aux championnats de France. Et à long de terme, de pouvoir devenir professeur de danse. Faire partie d’une compagnie, de faire des scènes et de pouvoir vivre de ma passion.»


Montceau Sport - Antoine Maire - Objectif danseur pro.

Montceau Sport – Antoine Maire – Objectif danseur pro.


MS : Tu pratiques quelle genre de danses ? Quelles sont les particularités propres à chacune ?

AM : « Je pratique la danse Classique, qui m’aide beaucoup pour ma tenue de corps, ma technique. La danse jazz qui est ma spécialité et dans cette spécialité que je vais essayer d’obtenir mon diplôme de professeur. C’est une danse qui permet de beaucoup s’exprimer, bien moins strict que le classique, avec ses propres codes qui la différencient des autres. Après, je pratique également le Contemporain, très utile pour gérer le poids du corps, la respiration à bien coordonner avec les mouvements. Il y a beaucoup de liberté au niveau du choix des mouvements. De l’émotion ou de l’histoire à partager, le contemporain, c’est la liberté. Enfin pour m’amuser un peu, je fais aussi du Street. »


« Le foot me manque, j’hésite chaque semaine à rechausser les crampons… »


MS : Parles nous un peu de ton actu ? Et tu as le mot de la fin…

AM : « On a changé de local et de dimension récemment à Nilda Dance, c’est devenu un centre de danse. En ce moment, je suis à fond dans le sport, je vais aussi supporter le plus souvent possible mes anciens coéquipiers du foot a Sanvignes. Cela me manque beaucoup j’hésite chaque semaine mais c’est impossible de concilier les deux avec la danse. Il faut savoir faire des sacrifices. Pour terminer, je tiens à vous remercier de cette interview qui va pouvoir montrer un autre visage des garçons qui font de la danse. »


Montceau Sport - Antoine Maire début janvier

Montceau Sport – Nilda Dance – Antoine Maire début janvier 2018.


NILDA DANCE rue Saint-Elisabeth – ZA Saint Elisabeth 71300 Montceau-les-Mines – Renseignements et inscriptions 06 83 33 99 16 – nilda.dance71@gmail.com


Voir Aussi – Portrait danse de Laura Pradines


Mustapha Sofi (Propos recueillis fin 2017). © Montceau Sport.

2 de commentaire

  1. C est bien continue de vivre ta passion tres bel article a ton image

  2. C est bien continue de vivre ta passion tres bel article a ton image

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.