2 500 vues
Montceau Sport - Diagonale des fous - Le podium en plus de 35 ans © Gil Victoire.

Ultra-Trail (ITW) : Énorme performance de Cédric Chavet à La Réunion

Diagonale des Fous (La Réunion) : Cédric Chavet 11ème !

Retour sur l’énorme performance d’un des meilleurs ultra-traileurs français, qui se classe onzième de la fameuse « diagonale des fous », disputée sur l’île de La Réunion, le week-end dernier. Une course reconnue mondialement pour sa difficulté. En outre, Cédric Chavet termine 3ème au classement Master. Là où le temps moyen de ceux qu’on appelle les Finishers, oscille entre 45 et 50 heures, notre héros local achève son périple en 27 heures, deux minutes et 45 secondes ! Juste incroyable en terme de performance. Découvrez par ailleurs, une interview de cet athlète plein d’humilité, qui agit activement pour l’association « le combat de Gabriel ».


Tout d’abord, il faut situer le niveau de la performance évoquée ci-dessus. Pour les initiés, pas besoin de long discours pour les convaincre de la condition exceptionnelle nécessaire pour réaliser pareil exploit. Pour le commun des mortels, finir un parcours de 169 kilomètres avec 9700 mètres de dénivelés positifs, relève de l’illusoire. C’est ce jeudi 19 octobre que le départ du « Grand Raid – La Diagonale des fous » a été donné. Avec Cédric Chavet prêt à en découdre, entouré de ses amis habitués des grands rendez-vous de Trail Running. Par ailleurs, ce périple a été rendu possible financièrement, entre autres, grâce à la générosité de l’association « Le Combat de Gabriel ». Raison de plus pour repousser ses limites…

Montceau Sport - Cédric Chavet avec son staff après l'arrivée.

Cédric Chavet avec « son staff », composé de famille et amis, peu après l’arrivée.


Par Ailleurs – Retour sur les foulées de Blanzy 2017


167 kms avec 9700 m de dénivelé positif

Né le 17 août 1975 à Saint Vallier, Cédric Chavet occupe actuellement le poste de responsable, à la salle de remise en forme Amazonia à Montceau-les-Mines (ex-bibliothèque municipale). Lieu connu par beaucoup, et pas seulement des athlètes de l’extrême. Cet ancien militaire de 42 ans aujourd’hui, n’est pas un inconnu dans le monde ultra-Select – c’est le cas de dire – de l’ultra-Trail. En effet, l’écho fait à ses performances a déjà largement dépassé nos frontières Même si au niveau local, son nom ne vous dit peut être pas grand chose. Son premier fait d’armes, un succès dans la TransMartinique en 2012.

Montceau Sport - Cédric Chavet à la remise des récompenses diagonale des fous - © Gil Victoire.

Cédric Chavet à la remise des récompenses diagonale des fous – © Gil Victoire.


Ambassadeur pour « Le Combat de Gabriel »

Celui qui est un ami d’enfance de l’ex-coach du FCMB, à savoir Yannick Chandioux, possède un palmarès dont beaucoup de Traileurs rêveraient. Avec une année 2016 ponctuée de succès. Entre un titre de champion de France militaire et une deuxième place dans le Ultra Mountain National Tour, Cédric Chavet a de nouveau repoussé ces limites. Ses 23 années passées dans l’armée l’ont rendu endurant et surtout capable de supporter la douleur. Et bien sur, de repousser ses limites.

C’est sa quatrième participation à la diagonale des fous, avec un 3 sur 4 à l’arrivée. En effet, l’an dernier, Cédric a du se résoudre à abandonner à 20 kilomètres seulement de l’arrivée, la faute à une côte cassée. C’est donc avec un sentiment de revanche sur lui-même qu’il abordait l’exercice 2017. Avec comme toujours, un coeur gros comme ça. L’association « Le combat de Gabriel » dont il est l’ambassadeur peut en témoigner. Interview d’un homme capable de réaliser l’impossible.

Montceau Sport - Cédric Chavet fait le show à la remise des récompenses.

Montceau Sport – Cédric Chavet fait le show à la remise des récompenses.


CÉDRIC CHAVET – INTERVIEW D’UN SURHOMME 


Montceau Sport : quelle est ton sentiment à froid, après avoir réalisé une si grande performance ?

Cédric Chavet : « Tout d’abord, c’est une très grande fierté. Avec toutefois, beaucoup d’humilité. Car en fait, il faut savoir que les courses de ce type (Ultra-Trail) ne sont jamais gagnées à l’avance. ce sont des épreuves relativement longues, et c’est une première victoire déjà de réussir à être parmi les « Finishers » (Participants étant allés au bout de l’épreuve). Alors en plus, de terminer à la 11ème place, c’est encore plus grand. »

Montceau Sport - Cédric Chavet cet été avec le drapeau de l'association

Montceau Sport – Cédric Chavet cet été avec le drapeau de l’association.


Montceau Sport : Avais-tu déjà participé à cette diagonale des fous ?

Cédric Chavet : « Oui, je n’en suis pas à mon coup d’essai ici. Cette année, c’était ma quatrième participation à la diagonale des fous. J’ai terminé 14ème en 2014, puis 20ème en 2015. L’an dernier, alors que j’étais 14ème au temps intermédiaire, j’ai du abandonner malgré moi à 20 kms de l’arrivée. J’avais une cote cassée et je ne pouvais pus continuer. J’étais dans l’obligation de m’arrêter, cette année j’avais une petite revanche à prendre sur moi-même. »


« J’avais une revanche à prendre sur l’an dernier. »


Montceau Sport : Quelle type de préparation nécessite une telle épreuve ?

Cédric Chavet : « En fait, on se prépare sur plusieurs années si on veut terminer une telle compétition. On ne pas se lancer comme ça à corps perdu sur une épreuve, longue de 167 kilomètres avec 9700 mètres de dénivelé positif. On commence par des courses un peu plus courtes, et petit à petit on repousse ses limites. Mais pour être au départ de la diagonale des fous, il faut une condition physique d’athlète de très haut niveau et un mental en acier trempé. »

Montceau Sport - La Réunion et ses volcans - Photo d'archives.

Montceau Sport – La Réunion et ses volcans – Photo d’archives.


Montceau Sport : Et au niveau de l’organisation en amont ? Que peux-tu nous en dire ?

Cédric Chavet : « On se prépare sur plusieurs années. D’abord, le parcours avec des reconnaissances, en carte ou sur le terrain directement. Puis il y aussi toute la partie alimentation, hydratation, on apprend énormément sur soi même. Après, j’ai un suivi médical très poussé, notamment avec le programme mondial QUARTZ, qui étudie les conséquences sur l’organisme des courses d’ultra-Trail (Plus d’infos ici). Je fais aussi beaucoup de Cryothérapie en chambre double sas, ou simple. Pour le coup, c’est de la vraie cryo, je la défend vraiment, car elle est très bénéfique. Sans oublier les soins de podologue, d’ostéopathe, etc. Tout ceci a un coût. »

 

Montceau Sport : Quid de la course, qui t’accompagnaient à La Réunion et avec quelles tâches ?

Cédric Chavet : « Alors, j’ai mon épouse qui s’occupe de l’assistance sur toutes les courses. Par ailleurs, je suis l’ambassadeur d’une association locale « Le combat de Gabriel » et cette saison c’est grâce à eux, que j’ai pu financer mon déplacement. Je les en remercie grandement. C’est une cause qui me tient à coeur et si je peux mettre mon nom au service de celle-ci, c’est encore mieux. Pour en revenir au staff, j’avais mon beau-frère et ma belle-sœur qui m’ont accompagné. Ainsi qu’un cousin à ma femme et une cousine, Carine Mercier, qui est kinésithérapeute à St Vallier. Elle m’a vraiment bien soulagé dans les moments critiques, avec plusieurs massages durant la course, qui ont été très bénéfiques. »

Montceau Sport - Les 25 ans de la Diagonale des fous.

Montceau Sport – Les 25 ans de la Diagonale des fous.


Montceau Sport : Niveau budget, comment as-tu pu financer ton périple à La Réunion et les frais inhérents à la course ?

Cédric Chavet : « Alors outre l’association « Le combat de Gabriel » que j’ai cité plus haut, j’ai des équipementiers qui me suivent, ainsi que des partenaires. J’ai aussi dû mettre à la poche (rires). Dans le détail, on a Raidlight, marque de vêtements Outdoor. Dans le milieu, c’est une marque très reconnue (NDLR elle équipe un autre célèbre participant, Antoine Guillon, deuxième cette année). HD Publicité sur Sanvignes, Monnet Sport (chaussettes) à Montceau et Endurance Shop à Dijon, m’ont tous apporté un soutien. Sans oublier mon patron, qui m’a libéré pour participer à cette course. Pour conclure, je dirai que tout les soutiens sont les bienvenus, la discipline est en plein expansion depuis quatre ou cinq ans, n’hésitez pas à venir nous aider. »


Montceau Sport - Cédric Chavet en chiffres sur cette course.


Voir Aussi – Kévin Michaud roule contre la maladie


Mustapha Sofi. Entretien réalisé jeudi 26 octobre.

un commentaire

  1. Respect mon pote.faire de tel résultat d’années en années. Je dis bravo.bravo également à cathy qui te suis à chaque course.
    A bientot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.