1 685 vues
MONTCEAU SPORT - Lyon Besiktas - Terrain envahi avant-match.

Édito – « Lyon – Besiktas » (Coupe d’Europe) : J’ai mal à mon Football…

Édito – « Lyon – Besiktas » (Coupe d’Europe) : J’ai mal à mon Football…

Le Parc OL envahi par des supporters quelques minutes avant le quart de final aller entre Lyon et le Besiktas Istanbul. Match sous très haute tension.

Comment ne pas revenir, à chaud, sur ces nouveaux événements autour des terrains. Après l’attaque du bus à Dortmund, ce sont cette fois-ci les supporters qui sont mis en cause. Des bagarres et jets de pétards ayant conduits une large partie du public à envahir la pelouse du Parc OL. Retour sur ces épiphénomènes devenus monnaie courante.

 

MONTCEAU SPORT - Lyon Besiktas - Terrain envahi avant-match.

MONTCEAU SPORT – Lyon Besiktas – Des images insoutenables.

 

IL est 21h42, les vingt-deux acteurs entrent en grandes pompes sur la pelouse du Parc OL, comme si de rien n’était. Et pourtant. Des bagarres, des jets de pétards de la tribune haute sur la tribune basse; Bref, un état de chaos qui sembla durer des heures. Il a fallu l’intervention du Président Aulas, pour ramener avec lui, les supporters à leurs places. Leur promettant la sécurité, venant lui-même au milieu des siens. Les images de violence parle d’elle même, les deux camps sont coupables. Mais encore une fois, une minorité fait passer tout un ensemble pour gangrené.

MONTCEAU SPORT - Lyon Besiktas - Bagarres au milieu de femmes et enfants. Pathétique.

MONTCEAU SPORT – Lyon Besiktas – Bagarres au milieu de femmes et enfants.

 

Le Foot – Un miroir de notre société

Il est 21h50, la rencontre va enfin pouvoir débuter, avec quarante-cinq minutes de retard. Comment ne pas avoir mal à son football. Comment ne pas être triste de voir tant de dérives. Entre les phénomènes de violences dans les stades, de violences morales dans les centres de formation et l’argent roi. On se demande comment nous pouvons encore garder une si grande passion. Une passion quasi intacte, pas même rayée par tant d’histoires malsaines et déshonorantes.

Le Monde va mal. En effet, les crises s’enchaînent (financière, militaire, humanitaires etc.) et le football, à l’image du Poker renvoie à nos instincts les plus primitifs. Le match se joue actuellement au Parc OL, le ballon a repris ses droits et ses lettres de noblesse. Comme si de rien n’était. Et pourtant…

 

PAR AILLEURS – Voir aussi Article L’équipe

 

Mustapha Sofi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.