557 vues

Foot District (Toulon/Arroux, D1) : Coup de projecteur sur Jacky DUFOUR, le fidèle lieutenant

Foot District (Toulon/Arroux, D1) : Coup de projecteur sur Jacky DUFOUR, le fidèle lieutenant

Jacky DUFOUR est l’adjoint d’Alain DESVIGNES, mais le bouillant coach fournit un travail de fourmis dans l’ombre. Portrait d’un homme discret.

 

Non seulement il prend part à l’élaboration de la composition d’équipe, mais il est aussi les yeux  et les oreilles du coach. Il est celui qui fait la liaison entre l’entraîneur principal, les joueurs et le Comité Directeur. La communication est son atout majeur, avec notamment un carnet d’adresses bien fourni. Une aubaine pour le club.

Jacky Dufour. Photos : Alain Pique.

 

Un homme de cœur

Jacky a un caractère bien trempé et on entend très souvent sa voix se hisser à des décibels propres au choriste, au bord des terrains. Il est là pour supporter ses joueurs, les recadrer et surtout les encourager. Jacky est avant tout un passionné de football et plus particulièrement de son club : l’ES TOULONNAISE. Club pour lequel il a eu de très nombreuses licences tout au long de sa carrière, que ce soit en joueurs ou dirigeants.

L’association, Alain DESVIGNES – Jacky DUFOUR, à la tête de l’équipe A, n’y est sans doute pas pour rien dans la bonne dynamique de résultats actuels de l’équipe première. Les intéressés ont le pouvoir de motiver leur troupe mais également de ramener sur terre ceux qui se voient trop beaux. Jamais vainqueur avant l’heure, tel est le leitmotiv du duo de coach toulonnais.

 

L’ES Toulon Dufour

Il ne faut pas oublier non plus que Jacky est le père de Jordan et de Mathieu, deux des pièces maîtresses de l’équipe A. Une véritable filiation entre l’EST et la famille Dufour. Une histoire de famille autour d’une même passion, le ballon rond. Les membres du Comité Directeur de l’EST ainsi que tous les licenciés tiennent à remercier Jacky DUFOUR, un coach essentiel à la bonne marche du club, pour son investissement et son envie de progresser permanente. Espérons un dénouement heureux fin mai.

 

Alain Pique et Mustapha Sofi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *